MENU
Écoute en direct
En ondes avec Jeffrey Subranni
Les grands titres
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

21 novembre 2023

Une première canadienne au palais de justice de Rimouski

par Pierre Michaud

Le palais de justice de Rimouski était le théâtre d’une première canadienne hier, alors que deux personnes comparaissaient par l’entremise de leurs avocats pour bris d’une ordonnance de non-publication.

Le nom de la victime de l’ex-député Harold LeBel, Catherine Fournier, devait être tenu secret pendant le déroulement du procès, mais ces deux hommes n’ont pas respecté cette obligation légale.

 Il s’agit d’une première au Canada.

Sylvain Fortin de Terrebonne et Stéphane Vigeant de Repentigny, ont commis ce bris d’ordonnance sur l’ancien réseau social Twitter, maintenant X, pendant le procès.

 Ils n’ont pas nécessairement nommé madame Fournier, mais ont fourni des moyens de l’identifier. 

Par exemple, en disant que cette ex-députée est maintenant mairesse de Longueuil.

Le nom de madame Fournier est maintenant connu puisque le procès est passé et que la victime, qui voulait témoigner des actes horribles commis contre elle dans un documentaire, a accepté de le faire.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?